Suivez nos actualités

Retour aux actualités

Un Handijobdating dédié aux entreprises du médicament

Recrutement « zéro cv » avec les recruteurs des labos et les candidats.

Humando Pluriels a organisé le jeudi 07 juin en collaboration avec HandiEm, un jobdating spécial alternance. Objectif de l’évènement : présenter des nouveaux talents susceptibles de rejoindre les entreprises du médicament.

Un partenariat pour ouvrir de nouvelles modalités de recrutement

Après un premier contact établi avec Humando Pluriels il y a quelques mois, HandiEm a souhaité mettre en place une opération de recrutement pour accompagner les laboratoires à atteindre leurs objectifs d’intégration de travailleurs handicapés contenus dans l’accord de branche. « Monter un partenariat avec Humando Pluriels, c’est donner le choix aux laboratoires d’accéder à différentes modalités de recrutement », souligne Dominique Le Gal, chargée de projet HandiEM.

Une organisation structurée

Pour mener à bien cette rencontre, plusieurs réunions de cadrage ont réuni les laboratoires Ipsen, Pfizer, Amgen et les équipes Humando Pluriels. L’objectif : recenser les besoins recherchés par les entreprises et présenter l’organisation spécifique de cet événement.

Sur la base de ce cadrage, notre Consultante a procédé durant les semaines précédentes l’évènement à la sélection et au coaching  des candidats identifiés. Un travail de sourcing , de pré qualification et de préparation indispensable à la réussite du jobdating et pour donner à tous, candidats et entreprises,  les meilleures conditions pour se rencontrer.

Le Jour J, les équipes Humando Pluriels assurent l’accueil des participants avant de laisser la parole aux laboratoires ainsi qu’à Handiem, qui présente les solutions d’accompagnement pour les entreprises et pour les candidats offerte par la branche du médicament.

Faire rimer handicap et compétences

Les entretiens commencent  : les candidats font le tour des quatre stands, composés de recruteurs et d’opérationnels. « L’objectif du handijobdating, c’est aussi miser sur un recrutement commun » affirme Dominique Le Gal. Les recruteurs ne ressentent pas l’absence du CV :  « Les échanges constructifs se font naturellement avec ces candidats motivés » déclare Mathieu Langny, chargé de missions RH chez Amgen.

« Expérience très enrichissante humainement » concluent les recruteurs à la fin de cette première session.  Après un tour de table sur les différents profils rencontrés, les recruteurs expriment leur satisfaction sur la capacité de ces candidats à mettre en avant leurs compétences. Déjà, la programmation des premiers rendez-vous pour une éventuelle embauche de certains est lancée.

Un bilan positif pour ce premier handijobdating qui en appelle d’autres dans les mois à venir.