Suivez nos actualités

Retour aux actualités

Alteralia et Humando : ensemble pour l’insertion sociale des Roms

Alteralia Roms Humando Nora Nasri, responsable de recrutement et d’accompagnement à l’agence de Saint-Denis, et un intérimaire issu des campements

Avec la multiplication des campements illicites dans le département de la Seine-Saint-Denis, la préfecture de l’Île-de-France et des associations se mobilisent pour sortir des bidonvilles leurs habitants et les intégrer au mieux dans la société francilienne. Parmi elles, Alteralia, une association qui réalise un accompagnement global et stabilise les personnes issues des campements, et qui travaille étroitement avec Humando pour l’accompagnement professionnel.

 

Cette coopération est partie d’un constat simple : pour faciliter l’accès au logement, des contrats de travail et des fiches de paie sont nécessairesC’est donc en décembre 2016 que la préfecture s’est rapprochée d’Humando Saint-Denis pour compléter le consortium déjà formé avec un OPCA, la DIRRECTE et l’AFPA de Stains.

Patricia Milcamps, responsable territoriale des développements et des partenariats pour l’Ile de France, nous explique la démarche :

« L’action est initiée par le préfet Jérôme Normand dédié à la question de résorption des camps illicites. Humando a été sollicité pour l’accueil professionnel de ces personnes. Ayant participé à l’expérimentation en 2017, nous avons connu de réelles réussites de mise à l’emploi avec l’agence de Saint-Denis. Il a donc fallu mettre en place des partenariats avec les associations spécialisées dans l’accompagnement de ces bénéficiaires comme ALTERALIA, devenu un partenaire privilégié. »

Grâce à ce rapprochement, 6 personnes issues des campements illicites ont intégré Humando à Saint Denis et sont mises à l’emploi depuis. Abderrezak HAMI, chargé d’insertion professionnelle chez Alteralia, a été l’interlocuteur principal d’Humando. Il nous explique son engagement :

« A Saint Denis on doit évacuer le camp Voltaire, avec 76 familles sur place. On travaille sur l’insertion globale des familles. »

L’insertion globale comprend donc l’ouverture des droits communs, la scolarisation des enfants, l’insertion professionnelle des adultes et l’aide à l’autonomie de la famille, notamment dans la recherche d’un logement stable. Comme l’affirme Abderrezak, l’accompagnement professionnel d’Humando a été un des éléments clefs pour sortir durablement les familles de la précarité :

« On ne peut pas reloger des personnes sans l’insertion professionnelle. C’est véritablement la colonne vertébrale de l’insertion, et Humando nous a beaucoup aidé là-dessus. C’est un allié et un partenaire important pour nous. L’agence de Saint-Denis fait un travail formidable. Leur engagement permet de rendre la dignité à ces personnes. », affirme Abderrezak.

Grâce à cette insertion, les travailleurs ont pu bénéficier de logement temporaire avec leurs fiches de paie, chose impossible lorsqu’on enchaîne les petits boulots non déclarés.

Parmi ces personnes accompagnées, Zaharia Ion fait partie des intérimaires les plus appréciés par son entreprise. Chez Colas depuis maintenant plus d’un an, ses supérieurs sont très satisfaits de son travail et envisagent même de l’embaucher à la fin de son accompagnement Humando :

« On est très content de lui. C’est un garçon qui est réfléchi, qui apprend vite et qui a envie de progresser. Il est courageux et il en veut. »

Embauché comme simple manœuvre, Zaharia est en train de monter en compétence pour devenir couvreur. Grâce à ses fiches de paie, les démarches pour obtenir un logement ont abouti, et lui permet de retrouver une situation stable pour lui et sa famille.

Ainsi, étant tous acteurs pour favoriser l’inclusion de ces publics, le travail de chacun doit perdurer et cette entraide entre les associations, les SIAE et les entreprises doit se prolonger. De cette réflexion est née un nouveau dispositif, une POEC conçue pour ce public, accompagnant 10 personnes dont 2 femmes vers l’apprentissage du français, un diplôme, un emploi et un logement. Plusieurs agences d’Île-de-France seront mobilisées pour l’accompagnement. A suivre dans un prochain article…