Suivez nos actualités

Retour aux actualités

Journée Mondiale des Réfugiés : mobilisation autour du programme HOPE

Dans le cadre du programme HOPE (Hébergement Orientation Parcours vers l’Emploi), 700 personnes sous statut « réfugié » auront bénéficié de l’accompagnement du RAI (Réseau Adecco Insertion) sur 3 ans, dont plus d’un tiers, accompagnés, par Humando. A la sortie, 85% d’entre eux ont trouvé un avenir professionnel (CDI, CDD, formation ou intérim au sein du Groupe…). Une belle illustration de la performance sociale de notre Groupe.

Ce programme national d’envergure, porté par l’Etat, les acteurs nationaux et régionaux et l’Afpa a été mis en valeur cette semaine lors d’une visite ministérielle à Ris-Orangis et une conférence de clôture du programme HOPE 3 à Chartres.

Visite ministérielle et échanges pour découvrir le programme HOPE

Dans le cadre de la Journée mondiale des réfugiés, ce jeudi 20 juin, les ministres du Travail et de l’Intérieur, Muriel Pénicaud et Christophe Castaner, ont visité l’AFPA de Ris-Orangis (91) pour en savoir plus sur le programme HOPE. Jean-François Connan, directeur Responsabilité et Innovation Sociale The Adecco Group, était sur place afin de représenter les agences du Réseau Adecco Insertion et en particulier Humando Insertion, garantes de l’accompagnement professionnel et social des réfugiés tout au long du parcours.

« A l’origine en 2016, ce n’était pas une stratégie, on a considéré qu’on avait un devoir d’agir pour les réfugiés. Depuis, le déploiement s’inscrit dans la durée grâce au programme HOPE. Les taux de sorties vont de 75 à 100%, prouvant qu’il y a une vraie efficacité, qui coïncide avec les besoins des entreprises sur les métiers en tension » souligne Jean-François Connan.

Accompagnés par le Haut-Commissaire au Plan Investissement Compétences (PIC) et du délégué interministériel à l’insertion des réfugiés, Muriel Pénicaud et Christophe Castaner ont visité l’AFPA (L’Agence nationale pour la formation personnelle des adultes) de Ris-Orangis. Ils ont pu rencontrer les formateurs ainsi que les stagiaires réfugiés en formation venus témoigner de leur accompagnement et de leur intégration en France.

HOPE Pénicaud Castaner
Jean-François Connan échange avec les représentants du gouvernement sur le programme HOPE à l’AFPA

 

Conférence de clôture du programme HOPE : l’agence Humando Insertion de Chartres mise en avant

La Journée mondiale des réfugiés a également été célébrée en région, lors de la conférence de clôture du programme HOPE 3 de Chartres organisée jeudi soir à Chartres par Humando Insertion et l’Afpa. Tous ont obtenu leur CQP (Certificat de Qualification Professionnelle) de soudeur ainsi que leur Diplôme de Compétence en Langue française (DCL). L’occasion de les féliciter et de retrouver les jeunes réfugiés des programmes précédents afin de faire le bilan de leur accompagnement.

Chartres HOPE DCL
Les stagiaires de HOPE 3 avec leur DCL à la main

 

Neuf des douze premiers bénéficiaires du programme HOPE 1 à Chartres ont obtenu un CDI dans le courant de l’année dernière. Tous les réfugiés se disent très heureux de leur métier et remercient chaleureusement Humando Insertion qui les a accompagnés, l’AFPA qui les a formés ainsi que leurs entreprises qui les ont accueillis.

Pour mettre en lumière le chemin parcouru, Humando Insertion a réalisé plusieurs interviews pour saisir le parcours, l’accompagnement et le projet de ces personnes motivées à retrouver le chemin du travail. Découvrez la vidéo en dessous ou bien ici : https://youtu.be/1XuQKZbFNsM (sous titre disponible dans les options You Tube).

D’autres initiatives pour accompagner les réfugiés vers l’emploi

Fort de cette expérience réussie, l’agence Humando de Chartres a renouvelé le dispositif avec ses partenaires : deux autres programmes HOPE pour douze personnes chacun soit au total, 36 réfugiés ont été pris en charge et accompagnés par nos équipes à Chartres.

Désormais, Humando ainsi que les autres agences du RAI souhaitent poursuivre le programme HOPE. D’autres initiatives sont également en cours, en accord avec les entreprises ou bien en réponse à des appels à projet de l’Etat.

Grâce à ces projets, l’accompagnement des agences a également évolué : « La pédagogie mise en place dans le cadre du programme HOPE avec l’hébergement, l’apprentissage de savoir de base, la formation sur un métier et l’accompagnement socio-professionnel, est en train d’être déployée pour d’autre type de public, tels que les Roms, les personnes sous-main de justice, les jeunes invisibles… » nous affirme Jean-François Connan.

Pour conclure, les deux ministres ont reconnu que ce type de programme étaient nécessaires pour la politique d’intégration des réfugiés en France et ont souligné l’importance de s’appuyer sur des partenaires comme l’AFPA, le FAF TT et HUMANDO.