Suivez nos actualités

Retour aux actualités

Horizons : une expérimentation pilote pour l’insertion des réfugiés

Des réfugiés entourés du personnel d’Humando et de l’AFPA lors de la célébration de la fin de leur formation

Horizons est un programme expérimental créé par Humando Insertion en partenariat avec la Préfecture d’Ile-de-France, l’AFPA et le FAF.TT, destiné à faciliter l’intégration professionnelle et sociale de 47 personnes sous statut de réfugiés originaires du Soudan, d’Erythrée, d’Afghanistan et de Somalie. A l’occasion de la fin de la phase de formation qui a débuté il y a huit mois, nous dressons un premier bilan d’étape.

La première phase du programme a permis d’assurer l’hébergement, l’accompagnement administratif, social, citoyen et professionnel de ces personnes. Sous le statut de salariés en formation, ils ont signé un contrat d’insertion chez Humando et participent à leurs frais d’hébergement. Les formations ont eu lieu dans les centres AFPA de Champs sur Marne, de Meaux et de Lardy.

Huit mois plus tard, le 29 juin 2017, ils étaient réunis dans les jardins du centre de l’AFPA de Champs-sur-Marne, entourés par leurs formateurs et les équipes d’Humando Insertion qui les ont accompagnés, pour célébrer ensemble la fin de leur période de formation. Mohamed Adam Ibrahim préparait les grillades, sourire aux lèvres. Ce jeune Somalien, arrivé en France en 2014 après un long périple, vient de réussir avec succès son certificat de cuisinier. « J’exerçais ce métier en Somalie et je suis très content d’avoir obtenu mon diplôme », nous confiait-il dans un français très correct, dont il ne connaissait pas un mot huit plus tôt.

Mohamed Adam Ibrahim a obtenu son CCP de cuisinier

Nevin Abuteima, chargée de mission socio-professionnelle, a été recrutée par Humando Insertion dans le cadre du programme Horizons. La mission humanitaire du projet l’a motivée : « C’est une opération ambitieuse avec un gros challenge », résume-t-elle. Les démarches administratives ont été compliquées à réaliser. Les réfugiés étaient en sortie de centres d’Hébergement d’urgence et il fallait s’assurer qu’ils soient à jour avec la Préfecture, la Sécurité Sociale et l’ensemble des administrations.

« La deuxième partie de l’expérimentation concernait leur formation professionnelle, ce qui a été assez compliqué aussi, car on devait leur trouver des stages selon les métiers qu’ils avaient choisis. Avec l’aide de l’AFPA et du FAF-TT, on a refait leur CV, on leur a expliqué comment fonctionne le monde du travail en France. »

« Je m’occupe actuellement de leur sortie vers le logement et de leur insertion professionnelle », explique Amor Gzouni, chargé de mission socio professionnelle chez Humando Insertion, qui accompagne les réfugiés à temps plein depuis le début de l’opération. « La difficulté est que l’on est sur du logement temporaire partagé. Cela demande de leur part une prise de conscience réelle sur le fait que cela prend du temps, surtout qu’on est en région parisienne. Le fait de faire partie d’un réseau d’entreprises d’insertion permet d’avoir de bonnes opportunités de placer ces personnes. Demain je dois rencontrer une dizaine de personnes pour les sélectionner car l’agence Humando Insertion de Saint-Denis a besoin de main d’œuvre dans le bâtiment. »

« Quatre personnes viennent de signer un bail de logement avec Fac Habitat et Adoma. Trois ont déjà obtenu un CDD de 4 mois, un autre est en contrat de professionnalisation, douze sont en intérim d’insertion et 4 en formation : c’est un résultat encourageant !», rappelle Mohand Hebbache, fervent optimiste, convaincu des valeurs humaines de cette opération. « Le processus est très long mais il commence à porter ses fruits. Il leur reste encore 16 mois de parcours d’insertion ». Sur 47 réfugiés formés, 45 ont obtenu leur certificat de compétences professionnelles, ce qui est un résultat remarquable après 8 mois de formation.

Brahim Siddik, lui, est très heureux. Après avoir habité plusieurs mois dans les rues puis dans des hébergements d’urgence, ce Soudanais de 32 ans, récemment formé au métier de soudeur, doit signer demain son premier contrat de travail.

Le programme Horizons 1 se terminera fin septembre 2017 et déjà se profile Horizons 2, qui devrait débuter dès le mois d’octobre, car un appel à projets vient d’être lancé pour l’accueil et l’insertion de 1000 réfugiés. L’enjeu, pour Humando Insertion Ile de France, est d’en accepter un groupe de 30 dans un premier temps et 30 autres au printemps 2018, avec pour objectif de les répartir au sein des agences afin que la prise en charge de l’accompagnement soit réalisée par les équipes. En parallèle, les agences Humando Insertion de Picardie et de Normandie accueilleront elles aussi 60 réfugiés en parcours en 2018.

Brahim Siddik a obtenu un CCP de soudeur et décroché son premier CDD
Idriss Ibrahim Adil, Erythréen de 23 ans, a obtenu son CCP de plombier