Suivez nos actualités

Retour aux actualités

Joël Nanette, salarié en insertion chez Humando Insertion, en mission sur le chantier EOLE du Grand Paris

Joël Nanette travaille depuis un an sur le chantier de la nouvelle gare du CNIT à La Défense dans le cadre du projet EOLE, le prolongement du RER E qui inclut la modernisation ou création de 55 km de voies et de 14 gares, dont 3 gares entièrement nouvelles.

Engagé comme aide-coffreur depuis août 2016, Joël Nanette, 20 ans, réalise plusieurs types de travaux. Au moment où nous le rencontrons sur le chantier de la future gare située sous le 5ème sous-sol du CNIT, le Centre national de l’industrie et des techniques de Paris-La Défense, il effectue un terrassement.

« Je retire la terre sur une profondeur de 90 cm afin qu’une autre équipe vienne mettre en place des micros-pieux. Ensuite je remets de la terre par-dessus, je la tasse, et on la recouvre de béton sur lequel reposeront des pieux qui serviront à soutenir le bâtiment », explique-t-il avec un large sourire.

Après l’obtention de son bac professionnel en maçonnerie en 2015, . C’est toujours son manque d’expérience qui lui est reproché par les entreprises qu’il démarche. Prêt à renoncer à son projet professionnel, il se tourne vers la Mission Locale de Nanterre où on lui mentionne l’existence des clauses d’insertion sur les chantiers du Grand Paris. « Ensuite, les choses se sont enchaînées très vite : Humando Insertion m’a recruté pour m’envoyer sur ce chantier ».

Son objectif est dans un premier temps de devenir un ouvrier qualifié et d’obtenir par la suite un poste de plus haut niveau. « Je suis rassuré par ce travail car je sais que sur ce chantier, il y aura du travail pour les 4 prochaines années, et puis les autres chantiers du Grand Paris vont avoir besoin de nous aussi », argumente-t-il.

« Joël est fiable et s’implique bien dans son travail. J’ai été agréablement surpris de former des personnes, qui pour certaines ne travaillaient pas depuis plusieurs mois ou plusieurs années et de les réintégrer », confie Louis Macor, Maître compagnon principal chez Vinci Construction, qui encadre Joël Nanette et deux autres salariés d’Humando Insertion sur ce chantier. «  C’était un gros challenge humain qui a bien réussi. Ils font partie de l’équipe comme les autres, ce des compagnons du chantier à part entière. »

« On est bien intégrés et il y a une bonne ambiance de travail », ajoute Noël Nanette. Question sécurité, on est au maximum de la protection individuelle et au niveau collectif, on fait le tout ce qu’il faut pour éviter les accidents. Je suis fier de travailler sur cette nouvelle gare car c’est quelque chose qui va rester. Je pourrai dire que j’y étais ! » (Voir la vidéo de Joël Nanette : https://youtu.be/bwW1jNZsIb8 )