Suivez nos actualités

Retour aux actualités

Portrait de Clémence, nouvelle chargée de développement commercial d’Humando Pluriels

Qu’est-ce qui t’amuse ?

Qu’est-ce qui m’amuse ? Tu me prends de court ! (rires)

Je dirais voyager, visiter, voir mes amis, ma famille, visionner de bons films, lire de bons livres…

 

Si je te dis recrutement tu penses à quoi ?

Je pense à ouverture, puisque le recrutement, au moins chez Pluriels, c’est du recrutement sans aucune barrière et sans aucun filtre qui pourrait restreindre le radar des possibilités.

 

Pourquoi Pluriels ?

Parce que c’est une approche qui est différente de tout ce qu’on peut voir ailleurs quand on pense au recrutement, handicap ou diversité. C’est aussi la pluralité de tout ce qui est proposé puisque l’on ne fait pas que du recrutement, c’est aussi de la formation et du conseil. Donc on a une diversité de public, de projet et de champ d’action. C’est ça qui me plait et ce qui me porte dans mon travail aujourd’hui.

 

Qu’est-ce qui te rend le plus fière ?

C’est encore une question difficile ! (rires)

De manière générale, de ne pas encore avoir de regrets dans ma vie. Je n’ai pas toujours fait les bons choix, mais les mauvais choix m’ont toujours mené vers les bonnes personnes ou les bonnes situations, donc je ne regrette rien. Et c’est l’objectif que je vais garder jusqu’à la fin.

 

Es-tu une geek ?

Non, vraiment pas, et je suis un extraterrestre pour ma génération ! Je ne regarde pas de série, pas de télé, je ne suis pas accro aux réseaux sociaux, et je lis des livres. Ça peut être handicapant parfois, parce qu’il y a forcément un moment dans une discussion ou tu vas parler de la série que tu regardes et je ne regarde pas de série.

 

C’est quoi ton livre de chevet ?

Je viens de le commencer ce matin et c’est l’histoire d’un Éthiopien qui a gagné le marathon de Rome en 1960. Il l’a gagné pieds nus en 2h16, du coup le bouquin est fait pour que tu le lises en 2h16 exactement, dans la tête du coureur, avec des chapitres découpés par kilomètres. C’est « Vaincre à Rome », et ça me parle aussi parce que je cours depuis 1 an et demi et que j’ai fait le semi-marathon en mars.

 

Tu l’as couru en combien de temps ?

Je l’ai couru en 1h50, donc j’étais plutôt contente !

 

C’est quoi ton livre préféré, j’ai cru que tu voulais m’en parler ?

Non justement je ne voulais pas t’en parler parce que je n’en ai pas ! (Rires) Mais j’ai un auteur que j’adore qui s’appelle Jean-Christophe Rufin. C’est des bouquins historiques et romancés.

 

Quelle est ta citation préférée ?

« Certains hommes espéraient entrer dans l’Histoire, nous étions quelques-uns à préférer disparaître dans la géographie… » de Sylvain Tesson.